Les mains

Posté par evelynej le 1 juillet 2009

mains10002.jpg

EvelyneJ, Croquis crayons fusain, craies…, 2008

Les mains d’Elsa

Donne-moi tes mains pour l’inquiétude
Donne-moi tes mains dont j’ai tant rêvé
Dont j’ai tant rêvé dans ma solitude
Donne-moi tes mains que je sois sauvé

 

Lorsque je les prends à mon pauvre piège
De paume et de peur de hâte et d’émoi
Lorsque je les prends comme une eau de neige
Qui fond de partout dans mes main à moi

 

Sauras-tu jamais ce qui me traverse
Ce qui me bouleverse et qui m’envahit
Sauras-tu jamais ce qui me transperce
Ce que j’ai trahi quand j’ai tressailli

 

Ce que dit ainsi le profond langage
Ce parler muet de sens animaux
Sans bouche et sans yeux miroir sans image
Ce frémir d’aimer qui n’a pas de mots

 

Sauras-tu jamais ce que les doigts pensent
D’une proie entre eux un instant tenue
Sauras-tu jamais ce que leur silence
Un éclair aura connu d’inconnu

 

Donne-moi tes mains que mon coeur s’y forme
S’y taise le monde au moins un moment
Donne-moi tes mains que mon âme y dorme
Que mon âme y dorme éternellement.

 

Louis Aragon

Les mains dans CROQUIS aragon

Extrait du « Fou d’Elsa », Édition Gallimard (collection Blanche)

7 Réponses à “Les mains”

  1. mariuss dit :

    je n’apparais pas sensible au texte d’Aragon, par contre ton dessin me parle, et pas seulement parce ce que ce thème éveille une réminiscence de déjà-vu ailleurs dans un grand tableau classique que je n’arrive pas à identifier, simplement parce que ces mains jointes ont quelque chose (que le dessin précédent de l’enfant ne m’inspirait pas). C’est… prenant.

  2. danae dit :

    On imagine des mains de religieuse. C’est très réussi et pourtant c’est très difficile à représenter.
    Tu es vraiment une artiste.
    Amitiés Evelyne

    Dernière publication sur Les voyages de Danae au Sahara, en Asie et ailleurs : Sourires des enfants du monde

  3. mariuss dit :

    Artiste, c’est le mot que je cherchais.

  4. evelynej dit :

    Vous voulez vraiment me flatter tous les deux !…

  5. © Jack MAUDELAIRE dit :

    —> Bonjour, chère Évelyne,

    Des mains qui aimerait saisir l’intangible de l’amour, mais sauront-elles le garder au creux du cœur où sommeille l’éternité ?

    Merci pour cet instant de poésie et de votre aimable visite…

    Bien tendrement, Jack qui vous souhaite un bon week-end ensoleillé.

  6. novel dit :

    Moi je trouve plutôt que le poème est très bien choisi. Et tes mains sont magnifiques: on peut deviner la personne à qui elles appartiennent sans voir son visage. Superbe !

    Dernière publication sur C.Novel dessins : Bison

  7. mamini dit :

    Bonsoir evelyne,
    Les mains il y a tant à dire sur elles, elles parlent disent des choses, aiment, enveloppent enfin, c’est la vie même.
    Celles que tu nous montres sont pleines de vies, pleines de souvenirs, pleines d’inquiétudes qu’elles ont connues….
    Bon samedi, bon dimanche et gros bisous de Mamini

    Dernière publication sur  : Musique

Laisser un commentaire

 

couleurs et mots |
Les Agités du pinceau |
Finc Organisation |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Denis LE POULLENNEC
| Ambiance Vents et Marées pa...
| JBC - peinture, illustratio...