Bernard FIDELER, « poète de la couleur et de la forme »

Posté par evelynej le 4 janvier 2009

Toujours en quête de découvertes d’artistes ayant pour modèle la femme, je vous présente Bernard FIDELER qui a choisi des fusains gris et noirs pour modeler des portraits sensuels de jeunes femmes.

tableau.jpg

La coiffure, fusain et pastel sur papier Ingres, 65 x 50 cm, 2008

Bernard FIDELER

bf.jpg

Né en 1945 à Paris, Bernard FIDELER fréquente pendant plus de dix l’Académie Julian où il est l’élève de Pierre Jérôme, prix de Rome. Cette formation qui privilégie le dessin de nu a définitivement orienté son oeuvre.

img1007.jpg

Nu renversé, fusain sur papier, 76×102, 1999

Après avoir longtemps travaillé en solitaire dans son atelier et exposé avec parcimonie au hasard des salons, la carrière de Bernard FIDELER démarre en 1998 lorsqu’il expose à la Galerie de Passy. Son succès fulgurant et mérité le propulse sur le devant de la scène et lui donne encore plus d’énergie pour nous offrir une œuvre exceptionnelle par sa beauté et sa chaleur. Ses nus féminins, d’abord campés de manière magistrale avec une précision du graphisme qui démontre une parfaite connaissance du dessin, nous entraînent peu à peu vers une sensualité suggérée, en suspension dans le cosmos, comme s’ils étaient l’émanation d’un rêve ou d’un fantasme. Bernard FIDELER travaille la peinture à l’huile avec douceur, à l’instar de la douceur de ses personnages. Tenté par l’abstrait mais résolument figuratif par la beauté des êtres qu’il représente, ses œuvres sont hautes en couleurs et emplies de chaleur. Elles sont à la fois charnelles et pudiques. La sensualité d’un genou ou le galbe d’une cuisse suffit à provoquer le but escompté : la beauté charnelle.

(Le chasseur abstrait, revue d’art et de littérature, musique)

bernardfideler.jpg

La danseuse, huile sur toile, 100 x 81, 2008

Il nous dévoile ses secrets d’artiste dans le numéro 136 d’Artistes Magazine : Avant d’aborder un dessin ou une peinture, il se réfère à ses carnets de croquis, ses études au fusain ou à des photos de magazine.

bfideler.jpg

Sur un papier Ingres vergé, il crée un fond gris marbré, estompe, puis dessine au fusain tendre la silhouette de son modèle. Il accentue les contrastes par des traits noirs plus gras. Les lumières sont obtenues par gommage ou pastel blanc.

tableau02.jpg

Timidité, fusain sur papier Ingres, 65 x 50, 2007

Bernard Fideler alterne séances de dessin et réalisation de grands tableaux à la peinture à l’huile. La monochromie de sa peinture témoigne de sa recherche identique à celle de ses dessins.

Pour découvrir sa galerie, cliquez sur le tableau ci-dessous :

tableau03.jpg

 La robe noire, huile sur toile, 92 x 73, 2008

Il expose jusqu’au 15 janvier 2009 à la Galerie Mickaël Marciano, 26 Place des Vosges à Paris en compagnie du sculpteur TEMAN.

 

vernissagetemandec08mickaelsm.jpg

 

 

vernissagetemandec08brigittesm.jpg vernissagetemandec08animauxsm.jpg

 

Publié dans DECOUVERTE D'ARTISTES | 13 Commentaires »

12345...7
 

couleurs et mots |
Les Agités du pinceau |
Finc Organisation |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Denis LE POULLENNEC
| Ambiance Vents et Marées pa...
| JBC - peinture, illustratio...